Politic Fiction

Bon, ce matin nous avons eu quelques problèmes d’ordre intestinaux, on a donc regardé le dernier film de Quentin Tartaupruneau « Politic Fiction » car c’est bon pour le transit il parait.

Photoshop troll
Politic Fiction

Côté casting, Quentin Tartaupruneau à fait dans le classique, il a repris ses acteurs fétiches : Manuel Travelon et Samuel L.Edouarson (à la porte).

Pour le scénario, on a rien compris, comme d’habitude.

On sait juste que le film commence après le générique du début et se termine avant le générique de fin.

En revanche, on a remarqué un truc, une erreur de montage grossière sur la scène de danse dans l’espèce de resto pub / boite de nuit.

En effet, pour cette scène, le réalisateur a eu recourt à un cascadeur spécialiste dans la danse ridicule (et le ridicule, nous on connait).

Attention, il faut être extrêmement vigilant pour remarquer cette erreur, alors on vous a fait une capture d’écran pour bien vous faire voir.

Image Morphing
Christophe Castagnettes

Après enquête, on a même pu retrouver le nom du cascadeur : Christophe Castagnettes, qui s’avère être le cascadeur officiel de Manuel Travelon.

On est comme ça nous, on fait des recherches poussées pour vous fournir une critique cinéma basée sur du solide.

Sinon, pour le reste « RAS », tout à l’air correct sur le papier… 

« Plouf ! »

Tiens en parlant de papier…

Castingman

Castingman

Infographiste à "Et Si On Refaisait Le Casting ?", Castingman enfile son costume de super héros - en vrai cuir naturel de polyamide - dès la nuit tombée. Adepte du masque de fusion en groupe et en solo (surtout en solo), Castingman reste une énigme quant à sa vraie identité dans le milieu du graphisme, malgré un talent largement reconnu par les plus grands (plus d'1m75).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *