DRANCULA

Cette semaine est sorti dans les salles, un long métrage : DRANCULA

Dans les faits, c’est plutôt un long centimètrage, faut pas abuser non plus.

Notre avis.

Rocco siffredi humour
DRANCULA

Pour commencer, DRANCULA n’est pas un film qui fait peur, mais plutôt un film qui fout les boules.

En revanche, si on est en recherche d’un scénario bien ficelé, c’est raté, les dialogues sont maigres et l’histoire navrante, on sent le réalisateur vraiment au fond du trou

Du bout des lèvres, seuls certaines actrices tirent leur épingle de ce jeu, comme par exemple Elsa Dorsa dans le rôle de la dame qui a oublié son code pine ou encore Elvira Goche, fabuleuse dans la scène tournée à l’arrière train (non non, il n’y a pas de train dans le film).

D’ordinaire, nous sommes plutôt conciliants sur les productions de Francis Copuladansafiat, mais sur ce film, notre note sur 10 sera seulement de 2, et encore, ceci grâce aux performances d’actrices de Elvira Gauche et Elsa Dorsa qui étaient vraiment au poil.

Castingman

Castingman

Infographiste à "Et Si On Refaisait Le Casting ?", Castingman enfile son costume de super héros - en vrai cuir naturel de polyamide - dès la nuit tombée. Adepte du masque de fusion en groupe et en solo (surtout en solo), Castingman reste une énigme quant à sa vraie identité dans le milieu du graphisme, malgré un talent largement reconnu par les plus grands (plus d'1m75).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *